Accueil
Aquila 2 Scorpio

Dessin : Scorpio ?
Année : fin des années 1990
Pays : Italie

Caractéristiques
Tryptique/plan
Boîte de construction
Construction

Réglages
Sources documentaires

J'ai acheté et commencé à faire voler l'Aquila 2 en juillet 2002. J'ai effectué de nombreux vols, cassé (et réparé) deux fois le fuselage. Puis il est resté une bonne dizaine d'années dans sa boîte, et ce n'est qu'à l'été 2019 que je l'ai ressorti. Avec beaucoup de plaisir.  
L'Aquila 2, successeur de l'Aquila 200 de la firme italienne Scorpio, est apparu vers 1998-1999, le premier banc d'essais de cette machine ayant été publié dans la revue modéliste Fly International du mois d'août 1999 [1].
CARACTÉRISTIQUES
       
  Envergure : 2150 mm Profil d'aile : genre E374  
  Longueur : 1130 mm Corde aile : 225 mm  
Hauteur : 215 mm Surface alaire : 41 dm²
  Allongement : 11,3    
    Profil stabilisateur : planche  
  Masse : 1430 g Envergure stabilisateur : 600 mm  
  Charge alaire : 34,9 g/dm² Corde stabilisateur : 150 mm  
    Surface stabilisateur : 3,35 dm²  
TRYPTIQUE / PLAN

L'Aquila 2 est livré avec un fascicule de montage du kit, écrit en italien, accompagné d'une traduction en français.
Il n'y a pas de plan dans la boîte, seulement un petit plan 2 vues dans la notice de montage, et une vue éclatée au format A3.


Plan 2 vues extrait de la notice de montage


Modèle en vue éclatée

BOÎTE DE CONSTRUCTION


L'Aquila est livré sous forme de kit très avancé :
- Fuselage composite tissu de verre/résine, gelcoat blanc
- Ailes en structure bois entièrement coffrée balsa, entoilées Oracover ou équivalent.
- Stabilisateur horizontal pendulaire entoilé.



Notice de montage détaillée, en italien, accompagnée de sa traduction en français.
On peut lire des tests de l'Aquila 2 dans les articles suivants :  

Fly International n° 53, août 1999 [Banc d'essais de la version planeur pur]
Looping n° 37, Février-Mars 2001 [Banc d'essais de la version motorisée]

 
Construction
La construction ne demande que peut de travail pour la version planeur pur :
- Installation des servos dans les ailes et des tringleries
- Montage du volet de direction
- Montage de l'axe du stabilisateur horizontal
- Collage du fourreau de clé d'aile dans le fuselage
- Installation de la platine servos et de la radio dans le fuselage
- Découpe et ajustement de la verrière

 

 


Montage des servos d'ailerons

Verrouillage des ailes et du stab par vis de pression
Équipements/Réglages  

Servo de profondeur : MS-X6
Servo de direction : MS-X6
Servos d'ailerons : MPX Cockpit BB

Récepteur : FrSky D8R-II Plus
Accu : 4 éléments AA Eneloop NiMH 2450 mAh (128 g)
DÉTAIL DES MASSES  

Fuselage : 671 g [dont 182 g de plomb ajoutés aux 70 g collés dans le nez]
Aile droite : 274 g
Aile gauche : 271 g
Stabilisateur : 86 g
Accu : 128 g
TOTAL 1430 g [soit une charge alaire de 34,9 g/dm2]
[dont 252 g de plomb]

 
DEBATTEMENTS CENTRAGE
Profondeur : +18 mm / -15 mm [Looping n° 67 : + 12 mm / - 12 mm]
Direction : 45° (35 mm)
Ailerons : + 20 mm / - 10 mm
[Looping n° 67 : + 22 mm / - 9 mm]
Aérofreins : ailerons relevés + 20 mm [Looping n° 67]

75 mm du BA de l'aile à l'emplanture [notice]
88 mm [Fly n° 53 / Looping n° 67]

Les vols  
Après être resté des années confiné dans sa petite boîte, l'Aquila 2 a repris l'air avec bonheur en septembre 2019.
Deux crans de trim à piquer et c'est reparti...
   

Sources documentaires

[1] "Aquila 2, succès (ou succession) assuré(e)" , par Sylvain Wassermann, Fly International n° 53 août 1999, p 100-102.
[2] "Aquila 2, idéal pour débuter en 3 axes à la pente" , par Pierre Rondel, Modèle magazine n° 577 octobre 1999, p 82-85.
[3] "Aquila 2, Scorpio" , par Fabrice Grogneau, Looping n° 67 février-mars 2001, p 108-110 . Essai de la version motorisée.
[4] "Falco 2, le retour... réussi" , par Jean-Louis Coussot, Fly International n° 43, octobre 1998, p 100-103. Planeur de voltige de conception très similaire à l'Aquila.
[5] "Falco 2, un bon planeur" , par Pierre Alban et Jean-Charles, Looping n° 54, déc-jan 1999, p 98-101.

Page créée le 12/09/2019, dernière modification 16/09/2019
Des vieilles toiles aux planeurs modernes © ClaudeL 2003 -