Lasco Lark
Retour vers page appareil grandeur
L'histoire de cette construction a commencé à l'automne 2013, par quelques échanges d'idées entre Laurent Caralp, Frédéric Maix et moi, relatives à la conception d'un planeur susceptible de voler à la pente dans du petit temps, intermédiaire entre l'Antique léger (chargé à 15/18 g/dm2) et les planeurs à une échelle de 1/4 à 1/5 (chargés à 40/45 g/dm2).
Début janvier 2014, Frédéric recherche un planeur de formes simples, facile à dessiner et à construire, au moment où j'étais en train de faire quelques mises à jour de J2mcL-Planeurs avec des planeurs australiens. Je lui propose le T-35 Austral et le Lasco Lark. Il est séduit par ce dernier, et commence immédiatement à réfléchir au choix du profil et à dessiner les nervures, dans l'optique d'une découpe CNC. Il me met en main un marché que je ne peux pas refuser, au risque de le décevoir ! Dessiner le plan (en fait le fuselage) en échange d'une livraison d'un short-kit.
Le 15 janvier, je prends contact avec Dave Goldsmith, responsable du Musée australien du vol à voile (Australian Gliding Museum - AGM), qui me répond très vite. Il transmet mon message à Bernard Duckworth, archiviste du musée (et constructeur d'un modèle réduit du Lark au 1/4).
Le 24 janvier, réponse de Bernard, accompagnée de photos et d'articles sur le Lark, et le 8 février je trouve dans ma boîte aux lettres une grande enveloppe contenant une copie des plans originaux de l'Alouette de la Lasco. Avec ces documents on va pouvoir dessiner des plans précis.

Avec les plans cotés, le projet peut être finalisé. Ce sera la version avec les ailerons débordant compensés.
Echelle 1/4,5
Envergure : 267,5 cm
Corde d'aile 247,5 mm
Profil : Maix 2014 modifié ?!
Surface alaire 82 dm2
Masse estimée : 2 kg
Charge alaire prévue : 25 g/dm2


Projet de nervure en contreplaqué de 3 mm [dessinée par Frédéric Maix]

Plans

La liasse de plans n'est pas très volumineuse, mais est complète, ou en tout cas donne toutes les cotes permettant de reprendre le dessin en DAO.

 
Vues du fuselage - Extrait du plan original
Construction
6 mai 2014 : je reçoit le short-kit de Frédéric : superbe ! La construction démarre !

Réception du short kit découpé par Frédéric.
Le 7 mai 2014, début de la construction en commençant par la clé d'ailes et le longeron.
10 mai
Après ébarbage et ajustage avec quelques coups de râpe à bois, les nervures s'enfilent sans problème sur le longeron.
En parallèle, montage des couples principaux supportant la cabane.
Les longerons d'angle du fuselage sont pré-cintrés et c'est le moment de vérifier si la "boîte" centrale se positionne correctement.
Pas de souci, Frédéric, tout va parfaitement bien !


17 mai - Structures des flancs du fuselage prêtes à être fixées sur la "boîte"...

... à moins que ce ne soit l'inverse.
 
 
Le cahier des charges n'a pas été respecté en ce qui concerne le poids du planeur. En ordre de vol il pèse 2,520 kg, ce qui donne une charge alaire
de 30,7 g/dm2 ( pour 25 g/dm2 souhaités initialement).

4 octobre 2014 - Station de Peyragudes (Pyrénées)
Prêt pour le premier vol, mais... il faudra attendre l'année prochaine...
Juin 2015 : Dans la Newsletter n° 31 de l'Australian Gliding Museum, le rédacteur (et président) David Goldsmith publie un entrefilet consacré au Lark et attend des nouvelles du premier vol...
10 septembre 2016
Une années a passé et nous nous retrouvons à Peyragudes, avec un nouveau pilote pour le Lark. Cette fois sera la bonne. La pente porte bien, les vautours nous balisent les pompes.
 
Commentaires de Pascal Cépéda, pilote d'essais, après le premier vol : "Très mou, surtout aux ailerons et centrage trop avant".

[4 photos de Vincent Besançon]

Pour les prochains vols, prévoir de changer la clé d'aile, qui est trop souple [Frédéric est prié de s'abstenir de tout commentaire !]

Page créée le 17/05/2014 Dernière mise à jour le 24/09/2016
Des vieilles toiles aux planeurs modernes © ClaudeL 2003 -